Tu aurais pu être blond, ou roux.
Tu aurais pu être une 3ème fille ou même 1 petit mec. Peu importe.
Tu aurais pu avoir 1 grande soeur qui rêve d'1 petit frère et 1 grande soeur qui ne prête pas sa maman. Mais tu aurais eu 2 grandes soeurs fantastiques.
Tu aurais pu me combler comme elles le font déjà. Un peu plus encore.
Tu aurais pu me faire goûter une dernière fois à la grossesse : mon ventre qui s'arrondit une dernière fois. Pour toi.

Et je t'abandonne.
Toi, petit embryon qui attend sagement sur la banquise depuis presque 2 ans maintenant.

La feuille est signée. L'enveloppe est prête.
Cela fait 6 mois que je ne me décide pas à la poster.

Tu as été si durement obtenu. Tellement espéré.
Pourquoi ta soeur aurait-elle eu la chance de naître et pas toi ?
Pourquoi devrais-tu faire les frais de notre histoire de couple en perdition ?
Comment dire à tes soeurs qu'on t'a abandonné ?
Tu n'as rien demandé.
De quel droit déciderais-je de ton avenir ?
Il se résume à 3 choix : te détruire (inimaginable), te donner à la science (impossible) ou te donner à un couple demandeur.
Le choix est simple.
Pourtant, c'est dur.
T'imaginer dans une autre famille.
T'imaginer courir vers une autre maman.
Imaginer scruter chaque visage dans la rue, à ta recherche.
Imaginer avoir un enfant dont je ne sache rien.

L'enveloppe va rester là, encore un peu... Il faudra pourtant se décider.